La Fondation Berliet à Rétromobile 2013

La Fondation Berliet est doublement présente à la 38ème édition de Rétromobile à Paris, du 6 au 10 février 2013.

Berliet « Super Dauphine » VIRP11  1936 Cabriolet

Sur le stand  de la maison Cartier, elle présente la camionnette historique du grand joaillier, une Georges Richard UNIC de type L 1 de 1923 restaurée avec minutie par ses soins grâce au mécénat et aux archives du joaillier des rois.

Sur son propre stand, elle rendra hommage aux qualités de précurseur et de visionnaire de Paul Berliet, son Président-fondateur qui nous a quittés en août 2012 et elle exposera un cabriolet Berliet « Super Dauphine » VIRP 11 de 1936.

Réceptionné au Service des Mines le 22 septembre 1936, ce modèle de grand tourisme selon la presse de l’époque « reste l’exemple du progrès raisonnable. Pas de solutions révolutionnaires, mais un perfectionnement constant par l’adoption de solutions nouvelles soigneusement étudiées et minutieusement essayées ».

Voiture à la ligne élégante, elle concilie confort et économie. Son châssis tubulaire surbaissé, déjà soudé électriquement, est doté d’un moteur 4 cylindres à soupapes en tête commandées par culbuteurs. La boîte de vitesses propose 4 vitesses dont une troisième particulièrement silencieuse.

La suspension avant est à roues indépendantes, ce qui confère une grande stabilité au véhicule. Le pivot de la fusée est monté entre les extrémités de deux bras articulés qui forment un robuste triangle absorbant les réactions du freinage. Les articulations sont réalisées par silentblocs. Le ressort transversal n’a pas d’autre fonction que d’assurer une suspension idéale.

La direction, dont il est précisé « qu’elle est à gauche » par pignon et arbre taillé offre une stabilité impeccable.

Ce cabriolet racé s’inscrit dans la lignée des 944 : 9 chevaux, 4 cylindres, 4 vitesses. La première 944, type VILS, est réceptionnée au Service des Mines le 1er août 1931. Plusieurs types se succéderont au fil des années 30. C’est en 1934 qu’est lancée une version évoluée de la 944 la 11 CV Dauphine équipée  d’une direction à crémaillère et de roues avant indépendantes. 944 et 1144 adoptent une calandre coupe-vent portant deux joncs cintrés.

En 1939, Automobiles M. Berliet cessera définitivement la production de voitures, se concentrant exclusivement aux véhicules industriels.

Rétromobile Paris, parc des expositions de la Porte de Versailles,

du 6 au 10 février 2013

Hall 2/2 – Stand J 37

 

Fondation de l’Automobile Marius Berliet 39 avenue Esquirol – 69003 Lyon
Tél 04 78 54 15 34 – fax. 04 72 33 20 25Mail. fondation.berliet@wanadoo.fr

 

 

Ce contenu a été publié dans Actualités, Expos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *