Une Maratuech de 1922 restaurée

INAUGURATION DE LA MARATUECH DE 1922

RESTAURÉE PAR LA FONDATION DU PATRIMOINE

GRÂCE AU MÉCÉNAT DE MOTUL

JEUDI 13 DECEMBRE 2012 A 10H30
SALONS DE L’AUTOMOBILE CLUB DU SUD-OUEST,

8 PLACE DES QUINCONCES, 33000 BORDEAUX

Maratuech de 1922 avant restauration © Patrick Loubet

La Fondation du Patrimoine, grâce à son partenariat avec Motul, apporte depuis 2008 son concours financier à des projets de sauvegarde et de valorisation du patrimoine motorisé roulant, qui occupe une place essentielle dans le coeur des Français. Cette action, au-delà de l’intérêt essentiel qu’elle revêt sur le plan patrimonial, contribue au maintien de nombreux métiers d’excellence dans lesquels la France possède un savoir-faire reconnu.

L’un des projets emblématiques de cette année, l’automobile Maratuech de 1922, utopie d’avion sans ailes, propriété de l’Automobile Club du Sud-Ouest (Gironde), vient d’être restaurée.

Inauguration en présence de Claude Chambonnaud, président de l’ACSO, Yves de La Poëze, délégué national au patrimoine des transports de la Fondation du Patrimoine et Romain Grabowski, Service communication Groupe Motul .

La manifestation débutera par une présentation du véhicule restauré.

PARTENARIAT ENTRE LA FONDATION DU PATRIMOINE ET MOTUL

Depuis son apparition à la fin du XIXe siècle, le patrimoine motorisé a eu un impact certain sur notre société, notre économie, notre urbanisme. La sauvegarde du patrimoine, à l’origine réservée aux chefs d’oeuvres, édifices et sites remarquables, s’ouvre désormais à d’autres domaines, et s’intéresse aux multiples facettes de l’activité humaine.
Grâce à son partenariat avec le groupe Motul, un des spécialistes mondiaux de la lubrification des moteurs, la Fondation du Patrimoine s’engage dans la préservation et la valorisation du patrimoine motorisé roulant et, plus largement, des transports.
Leur action commune a déjà permis ces quatre dernières années la restauration de quatorze véhicules :

2008

– CAMION-CITERNE ESSENCE DESMARAIS FRERES DE 1924 EXPOSE AU MUSEE DES 24 HEURES (SARTHE) ;

– CAMION POMPIER RENAULT DE 1923 EXPOSE AU MUSEE DES 24 HEURES (SARTHE) ;

– MOTEUR D’AVION BLERIOT XI EXPOSE AU MUSEE DE L’AVIATION DE MELUN-VILLAROCHE (ESSONNE).

2009

– PORSCHE 917 EXPOSEE AU MUSEE DES 24 HEURES (SARTHE) ;

– CABRIOLET GEORGES IRAT MDU DE 1937, EXPOSE AU MUSEE AUTO-MOTO-VELO DE CHATELLERAULT (VIENNE) ;

– TRACTEUR CHENILLARD VIGNERON TC25 DE 1955 PROPRIETE DE L’ASSOCIATION TRACTEURS EN WEPPES (NORD).

2010

– BUGATTI TYPE 28 TORPEDO 1921-1923, PROPRIETE DE L’ASSOCIATION POUR LA GESTION DU MUSEE NATIONAL DE L’AUTOMOBILE – COLLECTION SCHLUMPF A MULHOUSE (HAUT-RHIN) ;

– AUTOCAR SAURER 3 CT3D DE 1937, PROPRIETE DE L’ASSOCIATION AUTOCARS ANCIENS DE FRANCE A BETSCHDORF (BAS-RHIN) ;- CAMION SAURER DIESEL TYPE 1 CRD 1936, PROPRIETE DE LA FONDATION DE L’AUTOMOBILE MARIUS BERLIET A LYON (RHONE).

2011

– CYCLECAR MATHIS TYPE P DE 1923, PROPRIETE DES AMIS DU MUSEE DE L’AUTOMOBILE DE VALENÇAY (INDRE) ;

– CAMIONNETTE « BETAILLERE » SUERE TYPE D DE 1936, PROPRIETE DES AMIS DU MUSEE DE L’AUTOMOBILE DE VALENÇAY (INDRE).

– BERLINE FAMILIALE SIMCA ARONDE P60 DE 1962, PROPRIETE DE L’ASSOCIATION LES AMIS DE LA ROUTE BLEUE 45 (LOIRET)

– A NOTER : LA VOITURE SERA INAUGUREE MERCREDI 6 JUILLET APRES-MIDI, EN PRESENCE DE HERVE AMELOT, DIRECTEUR GENERAL DE MOTUL.

– LOCOMOTIVE A VAPEUR HENSCHEL DE 1912 (NUMEROTEE 11128), PROPRIETE DE L’ASSOCIATION TRAINS ET TRACTIONS (CHARENTE-MARITIME) ;

– TRACTEUR LANZ BULLDOG TYPE HR5 DIT AUSSI LANZ 15/30 DE 1935, PROPRIETE DE L’ASSOCIATION DU COMPA (EURE-ET-LOIR).
2012

– MARATUECH DE 1922, PROPRIETE DE L’AUTOMOBILE CLUB DU SUD-OUEST (GIRONDE).

– LOCOMOTIVE 241 P 9 DE 1949, PROPRIETE DE L’ASSOCIATION AMICALE DES ANCIENS ET AMIS DE LA TRACTION VAPEUR (HAUTE-GARONNE)

LA FONDATION DU PATRIMOINE EN QUELQUES MOTS
Créée par la loi du 2 juillet 1996 et reconnue d’utilité publique par le décret du 18 avril 1997, la Fondation du Patrimoine, organisme privé indépendant agissant sans but lucratif, a pour mission de sauvegarder et de mettre en valeur le patrimoine national, tout particulièrement le patrimoine bâti non protégé au titre des monuments historiques. Ce patrimoine de proximité, porteur de mémoire et d’histoire, est à la charge de tous. Sa sauvegarde, sa valorisation et sa participation à la vie de la cité en font un élément majeur de la vie économique et sociale des territoires.
Au 30 octobre 2012, la Fondation du Patrimoine a soutenu plus de 17 450 projets, ce qui correspond à un montant total de travaux engagés de plus de 1,3 milliards d’euros, et à plus de 3 000 emplois créés ou maintenus dans le bâtiment en moyenne par an.

MOTUL, UN GROUPE D’EXCEPTION DANS LE SECTEUR DES LUBRIFIANTS
A la pointe des techniques non conventionnelles, pionnier des lubrifiants 100% synthèse, impliqué au plus haut niveau de toutes les disciplines des sports mécaniques, Motul est un des spécialistes mondiaux de la lubrification des moteurs et l’un des très rares indépendants du lubrifiant. Une somme de compétences et une capacité à relever les défis qui valent à l’entreprise la confiance des constructeurs, motoristes et industriels les plus exigeants.Unanimement reconnue pour son savoir-faire, son expérience et la qualité de ses produits dans le secteur des lubrifiants, Motul cultive, depuis plus de 150 ans, les quatre valeurs qui lui sont chères et qui constituent les piliers de la marque :« Haute technologie – Expertise – Authenticité – Engagement »
En perpétuelle évolution, la marque n’oublie pas ce qui fait son succès depuis 1853 : cultivant l’esprit pionnier de ses origines, attachée à l’Histoire autant qu’à son histoire, elle a développé une gamme « Classic » pour répondre aux contraintes et spécifications techniques des véhicules historiques.Motul soutient la Fondation du Patrimoine afin de participer à la sauvegarde de véhicules devenus rares, lesquels – à leur époque – étaient au coeur de la vie quotidienne et constituaient parfois le fer de lance du patrimoine motorisé roulant.Le Groupe Motul sait d’autre part le rôle déterminant joué par les hommes et les femmes qui le constituent.Depuis toujours, leur engagement quotidien pour la marque, ses clients et ses partenaires est le socle de son succès.Pour exprimer ces valeurs de proximité et d’engagement, Motul a choisi particulièrement cette année des projets qui sont proches des gens, qui leur sont accessibles. Par ce soutien, Motul souhaite également mettre en avant l’action des groupes et associations de passionnés qui, par leur engagement quotidien, font de la sauvegarde du patrimoine une belle aventure humaine.

PRESENTATION DE LA MARATUECH DE 1922 (GIRONDE)
Maître d’ouvrage :Automobile Club du Sud-Ouest – ACSO

Nom du représentant : Claude Chambonnaud – Président

DESCRIPTIF

Fernand Maratuech est un constructeur-inventeur comme la première partie du XXème siècle en comptait bon nombre. Né dans le Lot-et- Garonne en 1894, il se passionnera toute sa vie pour la technique. Responsable de la centrale électrique de Villeneuve-sur-Lot pendant quarante ans, il occupait ses loisirs à inventer et à construire. Il donna ainsi naissance, entre autres, à une machine à coudre à vapeur et à une machine à scier, mais aussi à un bateau mû par un chalumeau et à une motocyclette à gaz. Toutefois l’engin le plus intéressant est sans nul doute l’automobile qu’il conçut en 1922. Rêvant de construire un avion mais n’en ayant pas les moyens financiers, il créa un « avion sans ailes », qui devint ainsi une automobile extra-ordinaire au sens le plus littéral. Son idée de base fut d’associer les qualités de l’un et de l’autre, et de les sublimer.La ligne générale du véhicule est celle d’un fuselage, son poste de pilotage est assimilé à celui d’une carlingue de Breguet ou de Spad. L’architecture roulante est celle d’un tricycle avec pôle de sustentation large, de manière à stabiliser l’engin au maximum dans ses déplacements. Sa cylindrée devrait être comprise entre 250 et 350 cm3; sa vitesse estimée est de 80 km/h.Alors qu’un autre constructeur-inventeur, Gustave Courau, avait conçu en 1921 la Leylat, voiture munie d’une hélice sur le devant de la calandre, Fernand Maratuech retint une propulsion plus classique, en dotant son véhicule d’une mécanique de moto BSA. Si la Leylat ne fut utilisée que quelques mois, Fernand Maratuech effectua pour sa part plus de cinq mille kilomètres entre Villeneuve-sur-Lot, Cahors et Fumel au cours des années 1920 et 1930, alors qu’il avait entre quarante et cinquante ans et qu’il venait d’épouser Paulette.Son concepteur-inventeur décédé, le véhicule fut remisé pendant cinquante ans. En 1979, Paulette Maratuech l’offrit à l’ACSO où elle est toujours exposée. L’auto est encore immatriculée 3046 T 3, même si celle-ci est caduque (puisque devenue obsolète par le changement de numérotation de 1950). Elle possède sa carte grise conservée dans les archives de l’Automobile Club du Sud-Ouest.

Maratuech de 1922 en restauration © Patrick Loubet

VOCATION
L’intérêt majeur de cette auto réside dans sa régionalité, dans son authenticité, dans sa traçabilité, dans son originalité et dans sa propre histoire. Elle est l’expression même du « génie français » de la réalisation des rêves les plus fous. Servant d’exemple aux jeunes générations en quête de sens, le projet de remise en état et en circulation a été monté en collaboration avec les Centres Techniques de Formation Girondins. Des élèves stagiaires de ces instituts ont participé activement à ces travaux sous l’égide d’un maître d’apprentissage, et sous couvert de l’Automobile Club du Sud-Ouest.Une participation de la Chambre des Métiers et une dotation de la Chambre de Commerce permettra d’exposer l’automobile restaurée dans leurs locaux (aéroport de Mérignac, …).

Parallèlement, l’ACSO financera les sorties du véhicule dans le cadre des manifestations automobiles girondines. Elle sera également présentée dans les meetings consacrés à l’aviation, continuant ainsi à être le lien entre l’avion et l’auto.

NATURE DES TRAVAUX

La remise en état de marche de la Maratuech a été assurée en partenariat avec l’ASCO et les Centres de Formation Techniques de la région. Les travaux ont été les suivants :- démontage du moteur,- remplacement des segments et des bagues d’étanchéité,- restauration de la magnéto, de la boite de vitesse, de l’allumage, du freinage, des trains roulants et des suspensions,- nettoyage et remise en état du circuit d’alimentation,- installation du système électrique,- mise en peinture du véhicule.

A PROPOS DE LA RESTAURATION

Les travaux de restauration de la Maratuech ont été réalisés par l’atelier Pierre Arnaud, atelier familial créé en1976. Des élèves du collège de Saint Loubès ont aussi participé à la restauration de ce véhicule surprenant.Les intervenants ont du se mettre dans l’état d’esprit de Fernand Maratuech pour comprendre le fonctionnement de ce véhicule totalement artisanal, et le remettre en état. Fernand Maratuech a lui-même fabriqué l’intégralité des éléments de la voiture, en utilisant des matériaux de récupération : le réservoir d’huile est en fait une boite de conserve dans laquelle il a greffé une pompe à air transformée en pompe à huile ; la transmission, le moteur et la boite de vitesse proviennent d’une moto des années 20 ; le système de direction est sans doute récupéré sur un volet roulant de l’époque…
Si Fernand Maratuech a imaginé dans l’intégralité son véhicule, il a aussi totalement inventé la manière de le piloter. Il a été très difficile de le mettre en route et le prendre en main! Pour l’atelier Pierre Arnaud ce fut une expérience unique et très enrichissante.

INFORMATIONS PRATIQUES


FONDATION DU PATRIMOINE

– SIÈGE23/25, rue Charles Fourier – 75013 ParisTél. : 01 53 67 76 00 – Site : www.fondation-patrimoine.org
Délégué au patrimoine des transports : Yves de la PoëzeMail : yves.delapoeze@free.fr
Chargée de mission mécénat : Amandine OudartMail : amandine.oudart@fondation-patrimoine.com

FONDATION DU PATRIMOINE DÉLÉGATION AQUITAINE

7, rue Fénelon – 33000 Bordeaux

Délégué régional : Francis Arnaud Chargées de mission : Mélanie Laporte et Marielle Poudou Tél. : 05 57 300 800 – Mail : aquitaine@fondation-patrimoine.org Site : www.aquitaine.fondation-patrimoine.org

MOTUL

119 bd Félix Faure – 93300 AubervilliersTél : 00 (33) 1 48 11 70 00 – Site : www.motul.frCoordinateur international : Romain Grabowski – Mail : RGRABOWSKI@motul.fr

AUTOMOBILE CLUB DU SUD-OUEST – ACSO

8, place des Quinconces – 33000 BordeauxPrésident : Claude ChambonnaudTél : 05 56 44 22 92 – Mail : automobileclub-sudouest@wanadoo.fr Site : www.automobileclub-sudouest.com

Ce contenu a été publié dans Actualités, Mécenat, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *