Prochaines Soirées Nomades dans le cadre de l’exposition Autophoto

 

Du jeudi 8 juin au dimanche 11 juin
En quatrième vitesse
Festival de cinéma automobile
au cinéma Christine 21, Paris

Les Soirées Nomades proposent une programmation de films dont les voitures sont les héroïnes au cinéma Christine 21. Durant quatre jours, des personnalités, cinéastes et artistes partagent avec le public leurs films cultes. Films classiques, mythiques ou découvertes cinématographiques, le festival En quatrième vitesse sillonne aussi bien les autoroutes que les chemins de traverse pour offrir aux spectateurs (petits et grands) un plan large de la voiture au cinéma.
Avec des cartes blanches à Agnès B., Michel Gondry, le chanteur Christophe, Martin Parr…

› Télécharger le communiqué et la programmation détaillée

 

Samedi 1er juillet de 15h à 20h
Mille bornes !
Un divertissement imaginé par Clédat & Petitpierre

 

En 1954, Edmond Dujardin invente le Mille bornes, un jeu de cartes sans plateau dont le but est simple : être le premier à atteindre 1000 kilomètres. Limitations de vitesse, pannes d’essence ou roues crevées sont parmi les obstacles de cette course dont le succès a fait la pérennité d’un jeu devenu aujourd’hui un classique.
Les Soirées Nomades proposent au duo d’artistes plasticiens Yvan Clédat et Coco Petitpierre de se réapproprier le Mille bornes et d’en imaginer une version grandeur nature dans le jardin de la Fondation Cartier. Entourés de leurs complices, ils préparent un concours avec dossards, arbitres et récompenses à gagner !

 

Télécharger le communiqué et la programmation détaillée

Du mardi 5 au lundi 11 septembre
Une semaine avec Mohamed El Khatib
et le Collectif Zirlib
Du 5 au 10 septembre
Renault 12 – Une installation dans le jardin de la Fondation Cartier
Un road-movie Orléans-Tanger pour quatre passagers, à visionner dans une Renault 12 installée le jardin de la Fondation Cartier.

Le 11 septembre
Finir en beauté – Théâtre
Rassemblant interviews, emails, SMS, extraits de journaux, messages téléphoniques, documents administratifs et autres sources réelles, Mohamed El Khatib (re)construit seul en scène le récit doux-amer de la maladie, de la mort puis du deuil de sa mère. Avec simplicité et pudeur, il explore les modalités du récit de l’intime en même temps qu’il recompose les instantanées d’une vie familiale. Une pièce émouvante et drôle qui met en scène la parole fragile et universelle du deuil – qui se poursuivra par un road-trip en Renault 12 vers un héritage surprenant.

 

Télécharger le communiqué et la programmation détaillée

 

Crédit

Matthew Porter, Borough Prime, 2015
© Matthew Porter. Courtesy M+B Gallery

http://www.fondationcartier.com

 

Ce contenu a été publié dans Actualités, Art, Sortie/Rencontre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *