Expo Autoworld : In the spotlight AMG 50th Anniversary

Une rentrée sous le signe du renouveau!

L’été fut rouge… Rouge Ferrari à l’occasion des 70 ans de la marque! Des visiteurs, il y en a eu presque 40.000! Ils ont fait exploser nos statistiques pour une exposition d’été. Il faut avouer que les ‘joujoux’ exposés étaient de taille et qu’une telle concentration reste exceptionnelle.

Et puis, le nom… Ferrari… (no comments)!

De tels succès nous boostent tous, ici à Autoworld. Nous sommes donc plus motivés que jamais à vous offrir un musée de plus en plus beau, performant, accessible… Dès cette rentrée, nous organisons une grande opération de rénovation de l’entrée, du shop (qui restera ouvert pendant les travaux sous forme d’un ‘pop-up’ dans le musée) et de la circulation en général. Nous limiterons les nuisances au maximum et nous vous accueillerons, comme toujours 7/7.

Objectif : être fins prêts pour notre prochain grand rendez-vous : notre exposition majeure de fin d’année ‘American Dream Cars and Bikes, the Golden Years’ , dès le 15 décembre. Cette exposition sera réalisée dans le même esprit que ‘Italian Car Passion’ mais nous emmènera outre-Atlantique, aux Etats-Unis, dans l’univers des années ’50-’60, autour des Drive-Inn si typiques de cette époque.

 

Mais avant cela, nous vous préparons quelques chouettes mises en bouche en mettant de superbes AMG et des emblématiques Youngtimers ‘in the spotlight’ et en vous racontant l’histoire de la Lotus 7.

Toute l’équipe d’Autoworld vous souhaite une rentrée sur des chapeaux de roues!

 

Du 9 septembre au 1 octobre:

In the spotlight ‘AMG 50th Anniversary’

Pour fêter le demi-siècle d’AMG*, Autoworld mettra à l’honneur une douzaine d’exemplaires de cette marque emprunte d’émotion, de dynamisme et de plaisir de conduite avec le soutien de Mercedes Belgium.
Le visiteur y découvrira entre autres une W129 55 AMG, une W107 AMG, une SLS AMG et une réplique de la 300 SEL 6.3.

 

Fondée en 1967 dans un ancien moulin à Burgstall, près d’Affalterbach, la marque connut rapidement le succès lorsque la 300 SEL AMG, pilotée par le duo Heyer-Schickentanz, termina deuxième de sa catégorie aux 24 Heures de Spa-Francorchamps en 1971. Dont ils avaient porté la cylindrée à 6,8l pour en augmenter la puissance qui allait voisiner les 400ch, termina deuxième de sa catégorie aux 24 Heures de Spa-Francorchamps en 1971 avec le duo Heyer-Schickentanz au volant.

Le tuning de voitures a longtemps été la principale activité de l’entreprise et a fait sa réputation dans le monde entier. En 1990, Mercedes-Benz et AMG signent un accord par lequel les voitures seront également vendues dans les showrooms du fabricant allemand. Les affaires vont bon train, surtout grâce, entre autres, aux nombreux succès en compétition. En 1999, Daimler Benz devient actionnaire majoritaire d’AMG (51%) avant de le racheter entièrement en 2005.

Durant les 25 dernières années en DTM (Deutsche Tourenwagen Master), AMG obtint non moins de 13 titres de pilotes et six titres de marque. La marque remporta également des victoires en classe FIA GT et l’équipe F1 emporta trois titres mondiaux ces trois dernières années. La safety car des Grands Prix est également une Mercedes AMG.

Pour fêter le demi-siècle d’AMG, Autoworld mettra à l’honneur une douzaine d’exemplaires de ces voitures empruntes d’émotion, de dynamisme et de plaisir de conduite.

Le visiteur y découvrira entre autres une W129 55 AMG, une W107 AMG, une SLS AMG et une réplique de la 300 SEL 6.3.

 

En 1999, Daimler Benz devient actionnaire majoritaire d’AMG avant de le racheter entièrement en 2005.

Durant les 25 dernières années en DTM (Deutsche Tourenwagen Master), AMG obtint non moins de 13 titres de pilotes et six titres de marque. La marque remporta également des victoires en classe FIA GT et l’équipe F1 emporta trois titres mondiaux ces trois dernières années. La safety car des Grands Prix est également une Mercedes AMG.

Le saviez-vous ?

Le nom AMG représente les initiales de ses fondateurs : « A » pour Hans Werner Aufrecht, « M » pour Eberhard Melcher et « G » pour Großaspach, le lieu de naissance de Hans Werner Aufrecht ?

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Actualités, Expos, Infos, Musées, Sortie/Rencontre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *