DES ANIMAUX ET DES GENDARMES : Que croyez-vous savoir ?

DES ANIMAUX ET DES GENDARMES : Que croyez-vous savoir ?
Exposition du 1er février au 16 septembre 2019
Musée de la Gendarmerie nationale (Melun)

200m2 sont consacrés aux liens entre animaux et gendarmes pour cette nouvelle exposition temporaire du musée de la Gendarmerie nationale.
Liés depuis des siècles, espèces animales et gendarmes ont autant de liens différents que de missions.

  • Lorsque les animaux constituent une menace pour les populations humaines, les gendarmes ont pour mission de protéger ces dernières. Ils interviennent donc contre les animaux dangereux au profit de la population.

 

  • Les gendarmes ont également à intervenir lorsque des animaux sont eux-mêmes en danger, maltraités ou font l’objet de pratiques illégales (braconnage, trafics, etc.). Dans ce cadre les gendarmes agissent pour les animaux et leur protection.

  • La gendarmerie est aussi amenée à travailler avec des animaux, qui deviennent des auxiliaires : chevaux et chiens principalement, mais aussi insectes nécrophages, etc.

Qu’ils soient des caricatures ou des figures symboliques, les animaux, imaginaires ou non, sont également très présents dans les représentations liées à la gendarmerie.
Ce sont tout autant de facettes animales que l’exposition « Des animaux et des gendarmes » propose de découvrir. L’occasion de lever le doute et de découvrir des aspects insoupçonnés de cette collaboration.

DES PIECES D’EXCEPTION POUR UN PARCOURS INATTENDU 
Un parcours ludique et immersif proposera au visiteur de découvrir ces relations méconnues à travers des photos, des anecdotes et des objets issus des collections du musée mais aussi prêtés par des partenaires de renom. Certains pièces exposées seront exceptionnelles, tel que le cheval d’Auzoux, un écorché de cheval en papier mâché du XIXe siècle, destiné aux cours d’hippologie, prêté par l’école vétérinaire de Maison-Alfort. Parmi les pièces rares, le public découvrira également le tableau de Jean-Raymond Brascassat, « Le passage de la girafe à Arnay-le-Duc », en provenance du Musée des Beaux-arts de Beaune, qui retrace l’arrivée de la première girafe en France, escortée par des gendarmes.
Le musée comptera entre autres parmi ses partenaires des institutions telles que le MUCEM, le musée de l’Armée, le Musée du loup – Le Cloître Saint-Thégonnec, les éditions Bambou ou encore le Service historique de la Défense.


Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse ainsi via ce lien des visuels de quelques pièces exposées :
https://wetransfer.com/downloads/900d9eefe4a74d76aa53b82a76409d4b20181205101300/b845578ab64f3a615f8e6a8c9cf856b820181205101300/efc666

Ce contenu a été publié dans Actualités, Expos, Infos, Musées. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.